Comment trouver un job étudiant pour l’été ?

Publié le 18 mai 2021 Fil'free

Trouver un job d’été peut parfois être un vrai challenge lorsque l’on est étudiant : quels sont les secteurs qui embauchent ? Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire sur les jobs d’été ? Est-ce risqué de travailler « au noir »? Le CRIJ a répondu à nos questions, et vous propose d’en découvrir plus sur info-jeunes.fr

Quels sont les secteurs / les entreprises qui embauchent pour l’été ?

Sans surprise, avec la crise sanitaire, il y a moins d’offres cette année ! Les secteurs qui recrutent en priorité pour cet été sont l’animation, les services à la personne, le secteur agricole, l’intérim et la grande distribution ! Il y a moins de visibilité cette année sur le tourisme ou la restauration qui sont des secteurs qui brassent habituellement beaucoup d’offres, mais avec l’assouplissement des mesures en mai et juin, cela vaut le coup de se renseigner dès à présent auprès des employeurs qui commencent à anticiper leurs recrutements saisonniers. Soyez en veille et réactifs : des offres vont émerger au dernier moment !

Où trouver des offres d’emplois saisonnières ?

De nombreux sites internet permettent de rechercher des jobs saisonniers et notamment des jobs d’été.

  • Les plus classiques : Pole emploi, Indeed, Jobaviz, info-jeunes.fr
  • Les plus locaux : lyon.info-jeunes.fr, loire.info-jeunes.fr, jeunes01.fr

Consultez également les sites recrutement de votre ville ou agglomération (comme emploi-mairie.lyon.fr), des postes de saisonniers y sont proposés chaque année ! Il existe aussi des sites par secteur, par exemple en agriculture www.lagriculture-recrute.org, dans la distribution www.distrijob.fr, pour l’hôtellerie/restauration www.lhotellerie-restauration.fr… et bien d’autres. Pensez enfin à lire les journaux quotidiens gratuits ou écouter les radios locales : les campagnes de recrutement pour l’été à proximité de chez vous y sont souvent annoncées ! Pour connaître les bonnes ressources, consultez les articles et le guide « Trouver un job » sur info-jeunes.fr

Qui peut m’aider pour faire mon CV ? (ou ma lettre de motivation)

Vous pouvez contacter la structure Information Jeunesse de votre territoire pour être aidé·e dans votre recherche et notamment pour vous aider à rédiger votre CV et savoir comment candidater ! Vous pouvez trouver leurs coordonnées sur info-jeunes.fr ou sur les réseaux sociaux et bénéficier d’un accompagnement individuel spécial jobs d’été, en présentiel, par téléphone ou en visio ! Il vous suffit de réserver un créneau !
N’hésitez pas également à faire relire vos candidatures par des amis ou votre famille, c’est toujours bien d’avoir un avis extérieur des personnes qui vous connaissent bien !

Comment faire une candidature spontanée ?

Les candidatures spontanées sont incontournables ! La majorité des employeurs ne recrutent pas forcément avec des offres. Adoptez une démarche active et restez réactifs : démarchez des commerces, structures, entreprises de votre quartier, faites-vous connaître, déposez votre CV, restez en veille, etc.
Pour candidater sans offre, il vous faut d’abord savoir ce que vous cherchez et ce que vous « pouvez » chercher aussi comme job (secteurs, zone géographique, disponibilités…) ! Ensuite, il vous suffit de trouver les coordonnées de l’employeur que vous voulez solliciter et de lui faire parvenir un CV et une lettre de motivation (ou un mail de motivation) PERSONNALISÉS.
Vous devez être précis sur ce que vous recherchez (ex : un job d’animatrice en centre de loisirs de juin à aout). Expliquez ce que vous pouvez apporter comme compétences/qualités/motivations… Vous devez donner envie à l’employeur d’en savoir plus ! Soyez bien renseigné·e sur les activités de cette entreprise ou de ce secteur, et sur les missions que vous pourriez avoir à effectuer. Et surtout relancez systématiquement, cela montre votre motivation !

Est-ce que je peux trouver un job d’été seulement pour 1 mois ?

Oui c’est possible ! Tout dépend du secteur et du type de poste car certains employeurs ne recrutent pas pour la période complète de l’été. Par exemple, les jobs dans le secteur agricole ne couvrent pas toujours les 2 mois d’été suivant le type de culture. Renseignez-vous auprès des employeurs pour bien connaitre leurs besoins ! Tournez-vous aussi vers l’intérim qui proposent des missions plus ou moins longues et donc potentiellement plus adaptées à vos disponibilités. On vous conseille cependant d’être assez flexible et si possible, de prévoir vos vacances APRÈS avoir trouvé votre job d’été !

Quand faut-il commencer à chercher / postuler ?

Le plus tôt est le mieux, normalement dès mars/avril, mais il y a toujours des recrutements de dernière minute, en particulier cette année, donc pas de panique si vous n’avez pas encore commencé, il est encore temps ! Préparez-vous le plus tôt possible pour ne pas être pris au dépourvu : réfléchissez à ce que vous voulez faire, à vos disponibilités, renseignez-vous sur les secteurs qui recrutent et ceux qui vous intéressent, et parlez-en un max à votre entourage ! C’est votre premier réseau Ensuite consultez régulièrement les sites d’emploi et postulez dès qu’une offre vous correspond. Essayez d’être réactifs lorsque les offres sont publiées, elles ne restent pas très longtemps en ligne. Pour des candidatures spontanées c’est la même chose, n’hésitez pas à anticiper, mais des opportunités existent jusqu’au dernier moment donc ne baissez pas les bras.

Est-ce que le BAFA est obligatoire pour travailler dans l’animation l’été ?

Il n’est pas obligatoire mais fortement recommandé car il vous permet d’augmenter vos chances de trouver un job. Les structures ont l’obligation de recruter au minimum 50% de personnes diplômées dans leur équipe, et la plupart vont bien au-delà de cette obligation… Donc pas de BAFA = moins de chance de trouver un job dans l’animation ‍♀️ Cependant, ce secteur recrute également des personnes pour des missions autres que des missions d’animation (ex : ménage, cuisine, plonge, linge…) et ces postes ne nécessitent pas d’avoir le BAFA !

Je n’ai aucune expérience pro, est-ce que j’ai quand même une chance de trouver un job ?

Bien sûr ! La plupart des jobs d’été sont des jobs qui ne nécessitent pas forcément d’expérience ni de qualifications. Si certaines compétences sont nécessaires, une formation est souvent prévue au moment de votre arrivée. Le plus important est de montrer sa motivation, son savoir-être, son envie de travailler et d’apprendre, et surtout de se montrer disponible pour les employeurs ! Pensez aussi qu’une expérience n’est pas forcément que professionnelle ou salariée, mais aussi bénévole, associative, extraprofessionnelle… N’hésitez donc pas à mettre en avant sur vos candidatures vos loisirs, vos passions et centres d’intérêt mais surtout vos engagements et les projets auxquels vous avez participé : cela révèle souvent de vous beaucoup de compétences et notamment des soft skills !

J’ai moins de 18 ans, où est-ce que je peux travailler ? 

Avec la baisse des offres, cette année sera plus difficile pour les mineurs qui seront encore plus en concurrence avec les jeunes majeurs et notamment les étudiants qui ont besoin de travailler cet été.  Il est cependant possible d’avoir des pistes de job en faisant jouer votre réseau et la proximité. N’hésitez pas à parler à votre entourage de ce que vous savez et pouvez faire, de vos disponibilités. Allez voir vos voisins, les parents de vos amis pour proposer des services d’entretien de jardins, de bricolages, de courses… Informez-vous aussi sur le cadre légal qui peut être contraignant ou au contraire aidant. C’est le cas pour le salaire qui est moins élevé par exemple pour les moins de 18 ans.

Est-ce que c’est grave si je travaille « au noir » ? Mon employeur ne veut pas me déclarer ! Qu’est-ce que je risque ? 

Quand vous travaillez, votre employeur est en obligation de vous déclarer ! Travailler « au noir », sans être déclaré·e, peut avoir de graves conséquences. Assurez-vous que votre employeur respecte cette obligation : il doit vous faire signer un contrat de travail dans les 48h suivant votre embauche, quel que soit le type de contrat (CDD, CDI…), et vous remettre chaque mois un bulletin de salaire indiquant le nombre réel d’heures travaillées, même si vous êtes payé·e en espèces. Si vous n’êtes pas déclaré·e :

  • Les recours seront difficiles si l’employeur ne vous paie pas ce qu’il vous doit !
  • En cas d’accident du travail, vous n’êtes pas assuré·e et il sera difficile de faire reconnaître vos droits (pour percevoir une indemnisation par exemple)
  • Si vous perdez votre travail, vous n’aurez pas droit aux indemnités de chômage
  • Les périodes de travail non déclarées ne comptent pas pour le calcul de votre retraite
  • Sans fiche de paie, il est plus difficile de louer un appartement ou d’obtenir un crédit auprès d’une banque

Est-ce que si je trouve un job loin de chez moi je serai logé et nourri ?

C’est l’une des questions à vous poser avant de chercher un job : le périmètre géographique de votre recherche. Premièrement, parce que potentiellement vous n’êtes pas véhiculé·e (permis et/ou voiture, scooter ?). Deuxièmement, parce que la grande majorité des employeurs ne propose pas de job nourri-logé !
Certains secteurs comme le tourisme (job dans les campings, animation…) ou l’agriculture, principalement pour les vendanges, peuvent avoir des jobs avec le logement et les repas compris. Il faut absolument vous informer avant de candidater ! Vous rêvez de travailler en bord de plage ? Pensez que le logement peut-être vraiment problématique, même en camping (prix et disponibilité) ! Rien ne vous empêche de postuler là où vous avez de la famille qui pourrait vous loger.

J’ai candidaté à plein d’offres mais aucun recruteur ne me recontacte…

Rien n’est perdu ! Il faut vous préparer à avoir plus de refus que de réponses positives… C’est le jeu de la recherche d’emploi ! L’employeur a certainement reçu beaucoup de candidatures, est en congés ou attend simplement que les candidats les plus motivés le relancent ! De plus, les recruteurs n’ont pas encore une très bonne visibilité de la saison estivale à venir mais cela va démarrer. Les secteurs de la restauration et du tourisme sont en train de s’organiser par exemple. Votre recherche de job d’été doit être organisée, proactive et réfléchie ! Il faut commencer par bien cibler votre candidature, montrer que ce que vous proposez correspond bien à ce que les recruteurs recherchent.
Ensuite, la relance est la meilleure façon de rappeler à l’employeur que vous êtes motivé·e et disponible.
10 jours après votre candidature, n’hésitez pas à recontacter le recruteur en précisant bien l’intitulé du poste et la date de votre candidature et demandez-lui où en est le processus de recrutement.
Ne perdez pas espoir et attention à ne pas être trop insistant non plus ! Inutile de relancer tous les deux jours : cela pourrait avoir l’effet inverse et agacer le recruteur.

J’ai un titre de séjour en tant qu’étudiant, est-ce possible de travailler ? 

Oui bien sûr ! Si vous êtes européen·ne, vous pouvez travailler librement pendant vos études, sans avoir un titre de séjour ou une autorisation de travail. Vous devez occuper votre emploi en complément de vos études soit maximum 964 heures par an (60 % de la durée annuelle légale du travail en France). Si vous êtes un·e étudiant·e non européen·ne, vous pouvez travailler pendant vos études si vous avez un titre de séjour « étudiant ». Votre activité sera aussi limitée à 964h maximum par an et votre employeur doit vous déclarer à la Préfecture.

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !